La Chapelle de la Sainte-Famille

Forum catholique en strict respect du Magistere de l'Eglise, sous la conduite de Jesus, Marie et Joseph. Nous ne sommes pas responsables des publicites : elles ne sont pas de notre fait.
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Mots-clés
zorkine afrique thomas prières vincent saint Nuage jeanne fatima coeur chretiens bonnes france michel archange careme pere vendredi padre Pape marie paroles Francois nouvelles mort miracle
Derniers sujets
» Seigneur, ce jour s'acheve
Hier à 23:19 par Pearl

» Le Seigneur est toujours proche !
Hier à 10:08 par etienne lorant

» Prières quotidiennes
Hier à 9:50 par Pearl

» Sainte-Famille, Sauvez la France !
Hier à 6:17 par Marthe

» Vers la foi de confiance absolue
Mar 11 Déc - 11:58 par etienne lorant

» L'or est vérifié par le feu !
Dim 9 Déc - 23:28 par etienne lorant

» Marthe Robin
Dim 9 Déc - 22:03 par Pearl

» Chant de Noël - Adeste Fideles
Dim 9 Déc - 7:59 par Pearl

» L'annonce faite à Marie
Sam 8 Déc - 14:02 par etienne lorant

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Gertrude d'Helfta : « Le Héraut de l'amour Divin » de Marie-Béatrice Rétif

Aller en bas 
AuteurMessage
Pearl
Admin
avatar

Messages : 8347
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Gertrude d'Helfta : « Le Héraut de l'amour Divin » de Marie-Béatrice Rétif   Mer 30 Mai - 22:47

Nous sommes dans la dernière décennie du XIIIe siècle, à Helfta, en Saxe, dans un monastère de femmes. La communauté est réunie pour accompagner de sa prière une sœur malade, à qui l’on porte la communion. Une moniale, du nom de Gertrude, sous l’impulsion de l’Esprit-Saint, commence alors à rédiger le récit de la grâce qui se déploie dans sa vie depuis neuf années, dans un climat de gratitude et de louange de Jésus, le Bien-Aimé. D’emblée, le Cantique des cantiques est ainsi placé en arrière-plan. Gertrude écrit pour que d’autres amis de Dieu tirent profit des grâces reçues. Son écriture évoque les tapisseries médiévales, leurs personnages richement parés et la nature foisonnante. Les images se pressent, mais la pensée théologique est solidement charpentée. Au rythme de l’année liturgique, de la vie de la communauté avec ses joies et ses épreuves, et de sa propre vie marquée par de fréquentes maladies, Gertrude montre comment la liturgie intensément vécue est le lieu d’une rencontre vivifiante avec le Christ. Elle témoigne d’une spiritualité heureuse, nourrie de louange, d’action de grâces, d’émerveillement, en s’inscrivant dans la lignée de ces contemplatifs qui, depuis saint Jean, n’ont cessé de porter leur regard sur le côté transpercé du Christ.
https://www.editionsducerf.fr/librairie/livre/3958/gertrude-d-helfta-le-heraut-de-l-amour-divin

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.1fr1.net
 
Gertrude d'Helfta : « Le Héraut de l'amour Divin » de Marie-Béatrice Rétif
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» priere du héraut de l'amour divin
» priere de sainte Gertrude d'Helfta
» POEME D'AMOUR DE DIEU DE STE-GERTRUDE D'HELFTA
» Le Retour Glorieux du Fils de l'Homme !
» Les Sermons et les pensées des Saints et Saintes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Chapelle de la Sainte-Famille :: Petites causeries :: Biblio-Video-Audio-theques-
Sauter vers: