La Chapelle de la Sainte-Famille

Forum catholique en strict respect du Magistere de l'Eglise, sous la conduite de Jesus, Marie et Joseph. Nous ne sommes pas responsables des publicites : elles ne sont pas de notre fait.
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Mots-clés
careme padre chretiens fatima saint Nuage pere france jeanne miracle vendredi paroles coeur vincent zorkine archange mort Francois thomas prières bonnes nouvelles marie afrique michel Pape
Derniers sujets
» Seigneur, ce jour s'acheve
Hier à 23:19 par Pearl

» Le Seigneur est toujours proche !
Hier à 10:08 par etienne lorant

» Prières quotidiennes
Hier à 9:50 par Pearl

» Sainte-Famille, Sauvez la France !
Hier à 6:17 par Marthe

» Vers la foi de confiance absolue
Mar 11 Déc - 11:58 par etienne lorant

» L'or est vérifié par le feu !
Dim 9 Déc - 23:28 par etienne lorant

» Marthe Robin
Dim 9 Déc - 22:03 par Pearl

» Chant de Noël - Adeste Fideles
Dim 9 Déc - 7:59 par Pearl

» L'annonce faite à Marie
Sam 8 Déc - 14:02 par etienne lorant

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 Revêtir le Christ

Aller en bas 
AuteurMessage
etienne lorant

avatar

Messages : 1424
Date d'inscription : 06/03/2014

MessageSujet: Revêtir le Christ   Lun 15 Oct - 10:20

Lecture du livre de la Sagesse
J’ai prié, et le discernement m’a été donné. J’ai supplié, et l’esprit de la Sagesse est venu en moi. Je l’ai préférée aux trônes et aux sceptres ; à côté d’elle, j’ai tenu pour rien la richesse . je ne l’ai pas comparée à la pierre la plus précieuse ; tout l’or du monde auprès d’elle n’est qu’un peu de sable, et, en face d’elle, l’argent sera regardé comme de la boue. Plus que la santé et la beauté, je l’ai aimée ; je l’ai choisie de préférence à la lumière, parce que sa clarté ne s’éteint pas.  Tous les biens me sont venus avec elle et, par ses mains, une richesse incalculable.

(Ps 89 (90), 12-13, 14-15, 16-17)
R/ Rassasie-nous de ton amour, Seigneur :
nous serons dans la joie.
Apprends-nous la vraie mesure de nos jours :
que nos cœurs pénètrent la sagesse.
Reviens, Seigneur, pourquoi tarder ?
Ravise-toi par égard pour tes serviteurs.

Rassasie-nous de ton amour au matin,
que nous passions nos jours dans la joie et les chants.
Rends-nous en joies tes jours de châtiment
et les années où nous connaissions le malheur.

Fais connaître ton œuvre à tes serviteurs
et ta splendeur à leurs fils.
Que vienne sur nous la douceur du Seigneur notre Dieu !
Consolide pour nous l’ouvrage de nos mains ;
oui, consolide l’ouvrage de nos mains


Lecture de la lettre aux Hébreux
Frères, elle est vivante, la parole de Dieu, énergique et plus coupante qu’une épée à deux tranchants ; elle va jusqu’au point de partage de l’âme et de l’esprit, des jointures et des moelles ; elle juge des intentions et des pensées du cœur.    Pas une créature n’échappe à ses yeux, tout est nu devant elle, soumis à son regard ; n us aurons à lui rendre des comptes.

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc
En ce temps-là, Jésus se mettait en route quand un homme accourut et, tombant à ses genoux, lui demanda : « Bon Maître, que dois-je faire pour avoir la vie éternelle en héritage ? »   Jésus lui dit : « Pourquoi dire que je suis bon ? Personne n’est bon, sinon Dieu seul.  Tu connais les commandements : Ne commets pas de meurtre, ne commets pas d’adultère, ne commets pas de vol, ne porte pas de faux témoignage,ne fais de tort à personne, honore ton père et ta mère. »  L’homme répondit : « Maître, tout cela, je l’ai observé depuis ma jeunesse. »  Jésus posa son regard sur lui, et il l’aima. Il lui dit : « Une seule chose te manque : va, vends ce que tu as et donne-le aux pauvres ; alors tu auras un trésor au ciel. Puis viens, suis-moi. »  Mais lui, à ces mots, devint sombre et s’en alla tout triste, car il avait de grands biens.

Alors Jésus regarda autour de lui et dit à ses disciples : « Comme il sera difficile
à ceux qui possèdent des richesses d’entrer dans le royaume de Dieu ! »  Les disciples étaient stupéfaits de ces paroles. Jésus reprenant la parole leur dit: « Mes enfants, comme il est difficile d’entrer dans le royaume de Dieu ! Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. »   De plus en plus déconcertés, les disciples se demandaient entre eux : « Mais alors, qui peut être sauvé ? »  Jésus les regarde et dit: « Pour les hommes, c’est impossible, mais pas pour Dieu ; car tout est possible à Dieu. »  Pierre se mit à dire à Jésus : « Voici que nous avons tout quitté pour te suivre. »  Jésus déclara : « Amen, je vous le dis : nul n’aura quitté, à cause de moi et de l’Évangile, une maison, des frères, des sœurs, une mère, un père, des enfants ou une terre  sans qu’il reçoive, en ce temps déjà, le centuple : maisons, frères, sœurs, mères, enfants et terres, avec des persécutions, et, dans le monde à venir, la vie éternelle. »



     Cy   Aelf, Paris


[color=#000000]Il n'est simple pour personne, y compris pour les saints, de tout quitter afin de suivre Jésus. Ce n'est pas tant de quitter tous ses biens - ce n'est encore qu'une étape.  Voici que ces très nombreux textes cherchent à nous dire. Pour aimer Dieu pleinement , il faut d'abord se quitter soi-même.  En effet, si quelqu'un désire suivre le Seigneur, il faut se dépouiller de tous les signes dont le monde se nourrit.  Il faudrait bien que s'efface jusqu'au souvenir de celles et ceux  - en commençant  par nos proches, afin d'aimer un "autrui" qui n'a pas forcément une belle figure et un bon sourire.

Ce qui empêche le jeune homme riche de suivre Jésus, ce n'est pas tant de devoir devenir pauvre, mais c'est de prendre le risque de se renier soi-même afin de suivre Jésus.

Nous sommes tous à l'image de ce jeune homme riche qui ne se rend même pas compte de ce que peut être de suivre Jésus sans savoir où l'on pourra bien dormir la nuit suivante !  Outre la richesse qui permet de retrouver un bon lit chaque soir, après avoir bien mangé - et n'avoir pas dû rechercher une source d'eau potable pour boire!  Et lorsque le soir tombe, qu'elle confiance et quelle sûreté ne sont -elles pas nécessaires  pour sommeiller sans crainte ?  Il faut se renoncer soi-même, il faut mourir au monde... C'est en se quittant soi-même que l'on peut rencontrer le Seigneur.

En revanche, parole de converti, il suffit - une seule foi - de s'être renoncé en versant des larmes sur le passé rebelle... pour se retrouver envahi d'une Joie qui ne passe pas. Quand la foi devient joie, le passé tortueux et sombre est effacé dans la lumière de l'amour du Seigneur.  J'emploie ces mots-ci  et notre prêtre a évoqué  le plongeon dans un bassin de natation : l'eau est très fraîche mais bientôt c'est comme un bain de jouvence. Et de conclure : Le bonheur n'est pas dans la pauvreté, mais dans l'abandon de soi-même dans l'amour infini du Seigneur....


.[/color
Revenir en haut Aller en bas
 
Revêtir le Christ
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vous tous, baptisés dans le Christ, vous avez revêtu le Christ. (Ga 3:27)
» Revêtir le Christ, le seul enjeu en toute situation
» "Vous avez revêtu le Christ"
» Le Christ est venu résoudre sur terre un problème de nature énergétique
» LE SUAIRE DU CHRIST

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Chapelle de la Sainte-Famille :: Les petits grains du Chapelet :: Prieres du Soir-
Sauter vers: