La Chapelle de la Sainte-Famille

Forum catholique en strict respect du Magistere de l'Eglise, sous la conduite de Jesus, Marie et Joseph. Nous ne sommes pas responsables des publicites : elles ne sont pas de notre fait.
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Mots-clés
saint fatima circulaire mort Francois michel nouvelles zorkine paroles padre bonnes chretiens coeur pere vendredi marie jeanne france Pape vincent Nuage afrique thomas careme archange prières
Derniers sujets
Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 LEuccharistie et le sens du sacré

Aller en bas 
AuteurMessage
etienne lorant

avatar

Messages : 1394
Date d'inscription : 06/03/2014

MessageSujet: LEuccharistie et le sens du sacré   Dim 28 Oct - 22:46

Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Éphésiens
Frères,  soyez entre vous pleins de générosité et de tendresse. Pardonnez-vous les uns aux autres,comme Dieu vous a pardonné dans le Christ. Oui, cherchez à imiter Dieu, puisque vous êtes ses enfants bien-aimés. Vivez dans l’amour, comme le Christ nous a aimés et s’est livré lui-même pour nous, s’offrant en sacrifice à Dieu, comme un parfum d’agréable odeur. Comme il convient aux fidèles, la débauche, l’impureté sous toutes ses formes et la soif de posséder sont des choses qu’on ne doit même plus évoquer chez vous ;   pas davantage de propos grossiers, stupides ou scabreux – tout cela est déplacé – mais qu’il y ait plutôt des actions de grâce. Sachez-le bien: ni les débauchés, ni les dépravés, ni les profiteurs – qui sont de vrais idolâtres – ne reçoivent d’héritage dans le royaume du Christ et de Dieu ; ne laissez personne vous égarer par de vaines paroles. Tout cela attire la colère de Dieu sur ceux qui désobéissent.  N’ayez donc rien de commun avec ces gens-là.  Autrefois, vous étiez ténèbres ; maintenant, dans le Seigneur, vous êtes lumière ; conduisez-vous comme des enfants de lumière.

(Ps 1, 1-2, 3, 4.6)
R/ Cherchons à imiter Dieu,
puisque nous sommes ses enfants bien-aimés. (cf. Ep 5, 1)
Heureux est l’homme     qui n’entre pas au conseil des méchants,
qui ne suit pas le chemin des pécheurs,
ne siège pas avec ceux qui ricanent,
mais se plaît dans la loi du Seigneur
et murmure sa loi jour et nuit !

Il est comme un arbre
planté près d’un ruisseau,
qui donne du fruit en son temps,
et jamais son feuillage ne meurt ;
tout ce qu’il entreprend réussira.
Tel n’est pas le sort des méchants.

Mais ils sont comme la paille   balayée par le vent.
Le Seigneur connaît le chemin des justes,
mais le
chemin des méchants se perdra.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc
En ce temps-là, Jésus était en train d’enseigner dans une synagogue,le jour du sabbat. Voici qu’il y avait là une femme, possédée par un esprit qui la rendait infirme depuis dix-huit ans; elle était toute courbée ne sachant absolument incapable de se redresser.  Quand Jésus la vit, il l’interpella et lui dit : « Femme, te voici délivrée de ton infirmité. » Et il lui imposa les mains. À l’instant même elle redevint droite et rendait gloire à Dieu.  Alors le chef de la synagogue, indigné de voir Jésus faire une guérison le jour du sabbat, prit la parole et dit à la foule : « Il y a six jours pour travailler; venez donc vous faire guérir ces jours-là, et non pas le jour du sabbat. » Le Seigneur lui répliqua : « Hypocrites ! Chacun de vous, le jour du sabbat, ne détache-t-il pas de la mangeoire son bœuf ou son âne pour le mener boire ?  Alors cette femme, une fille d’Abraham, que Satan avait liée voici dix-huit ans, ne fallait-il pas la délivrer de ce lien le jour du sabbat ? »  À ces paroles de Jésus, tous ses adversaires furent remplis de honte, et toute la foule était dans la joie.
à cause de toutes les actions éclatantes qu’il faisait
.


  Cy Aelf, paris

Tandis que saint Paul dénonce la débauche et l'impureté sous toutes ses formes, le Seigneur ajoute l'hypocrisie comme une surenchère dans le péché.  Non seulement les hommes se laissent aller à  leur propre turpitude,  mais ils dénoncent mais ils surajoutent en dénonçant  la bonne action accomplie comme une faute grave à l'égard du jour du Sabbat. Mais en réalité,  "Dieu a fait le Sabbat pour l'homme, et non l'homme pour le Sabbat !".En parlant comme ils le font, les pharisiens limitent la religion aux rites et aux sacrifices rituels dans le temple.  Quelles que soient leurs fautes, ils seront pardonnés en offrant à Dieu des sacrifices tout à fait incapables de leur rendre la véritable relation à Dieu, laquelle nous encouragent à aimer non pas seulement par des paroles, mais aussi par des gestes de miséricorde et  des prières en faveur s autrui, quand bien même ils nous aurait blessés...

Méfions-nous d'une pratique "impeccable" le dimanche et les jours de fêtes "obligatoires". Il y a quelques années, ayant servi à la messe comme enfant de Chœur  - avec l'aube blanche , j'ai voulu retrouver l'ambiance très recueillie d'une messe en Latin... Quel ne fut pas mon étonnement  de ne plus pouvoir me rendre à moi-même le "sens du Sacré éprouvé" autrefois : bien qu’ayant emporté un missel ancien,  je n'ai pas pu suivre, tant ce jeune prêtre enlisait si vite que je n'ai pas pu suivre.  Ensuite, j'ai communié, les mains glissées sous un linge blanche afin de ne pas toucher l'Hostie avec des mains "impures" - en moi-même je me suis rendu compte que non, ce n'était plus ma place...

Mais quelques années plus tard, j'ai vécu de véritables communions au sein d'une chapelle de sœurs Clarisses.  Chaque lundi, elles commençaient les célébrations de la semaine en chantant - sans instrument pour les accompagner, le  Veni Créatir Spiritu, à trois voix sans même un accompagnement musical. Comme j'ai été heureux à ces messes !  Après la communion, je ne traînais pas pour bavarder entre fidèles, car je "couvais" littéralement les grâces reçues  tissées de force et de joie ...

...




CLIQUER SUR LE LIEN

https://www.youtube.com/watch?v=yY-_DKaViPU


.
Revenir en haut Aller en bas
 
LEuccharistie et le sens du sacré
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» hommage à camus, la foi métaphysique
» Un monde d'athée
» Le Sens du Sacré reviendra...
» COMMUNICATION AVEC DIEU : A SENS UNIQUE ?
» Commentaires sur le fil "l'Art et le Sacré"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Chapelle de la Sainte-Famille :: Les petits grains du Chapelet :: Prieres du Soir-
Sauter vers: